LA SUPER NEWSLETTER
 
Pour recevoir nos bons plans, et nos actualités, abonnez-vous à la Meloletter !

SERVICE CLIENT

CGV

Mentions légales

Le premier savon sans savon ayurvédique !

Mis à jour : mars 19



Pour commencer, qu'est-ce qu'un savon ?

Le savon que nous utilisons sur notre peau est le résultat d'un processus chimique appelé saponification où les graisses sont transformées en savon.


Voici une formule standard pour faire du savon:

Matières grasses (végétales ou animales) + soude = savon + glycérine


Les savonniers peuvent choisir leurs type de matière grasse préféré (huile d'olive, huile de coco, lait d'anesse etc.).

La quantité de soude à ajouter est ensuite calculée par l'indice de saponification. Par exemple, aroma zone a une méthode de calcul simple, à retrouver en ligne.


Il existe deux façons de fabriquer du savon:

  1. La saponification à froid

Par exemple, les savons au lait d’ânesse et au lait de chèvre, ou encore le savon ayurvédique medimix se font par saponification à froid.


2. La saponification à 80°C ou plus

Le savon de Marseille et le savon d'Alep se font par saponification à chaud.


Qu’est-ce qu’un savon sans savon/pain dermatologique?

Le savon sans savon est techniquement appelé syndet (synthetic detergent). Il a été inventé par le chimiste Vincent Lamberti au début des années 1950, alors qu'il travaillait pour Unilever. Ainsi, le célèbre "Dove beauty bar" a été introduit en 1955.

L'idée derrière l'invention du savon sans savon était de garantir une peau plus douce pour l’utilisateur et d’éliminer les résidus de savon sous la douche.

A l’époque, le savon sans savon a été critiqué pour ses ingrédients non naturels et controversés, dérivés de produits pétrochimiques. Mais aujourd’hui, le savon sans savon peut être fabriqué avec des ingrédients d’origine naturelle.


Pourquoi passer au savon sans savon ?

Les savons (saponifiés à froid ou à chaud) ont un pH alcalin autour de 10 mais notre peau a un pH acide autour de 5,5 (Schmid and Korting, 1995).

En quoi cette différence de pH pose-t-elle problème ?

Adapté de Gfatter et al., 1997; Lambers et al., 2006

Le graphique ci-dessus montre clairement qu’après un lavage au savon, le pH de la peau reste élevé pendant plusieurs heures. Il faut environ 6 heures à la peau pour ramener le pH à la normale (entre 3 et 9 heures selon le type de peau). Au contraire, avec un pain sans savon, le pH de la peau reste toujours inférieur à 5,5 quel que soit le type de peau.


Est-il important de maintenir le pH de la peau à des niveaux inférieurs à 5,5?

La réponse courte est oui, car notre peau a une barrière de défense naturelle : le film hydrolipidique. Ce film hydrolipidique sur l'épiderme externe de la peau est composé de cellules kératinisées, de sébum et de sueur. Ce film hydrolipidique a un pH acide de 5,5.

Cette couche hydrolipidique protectrice aide la peau à retenir son hydratation, protège contre les bactéries, les virus, les allergènes, etc. De plus, elle maintient le microbiome cutané en bonne santé.

L'augmentation du pH par le savon rendrait le mécanisme de protection naturel de la peau vulnérable pendant au moins 3 heures comme mentionné précédemment. Cela peut causer sécheresse, acné, dermatite, ou autres problèmes d'allergies cutanées (Lambers et al., 2006; Schmid-Wendtner and Korting 2006).

Le savon favorise la prolifération bactérienne pathogène en perturbant la microflore protectrice

Discussion

Certains fabricants de savon à froid affirment que la teneur en glycérine de leurs savons donne une énorme protection à la peau et que la glycérine forme une couche protectrice sur la peau. Mais en réalité, il faut être prudent avec cette conclusion. La glycérine en tant que telle sous forme liquide pure, dans des gels ou dans des crèmes, a cette propriété protectrice; mais la glycérine dans un milieu à rincer, comme dans un savon, ne fournit pas nécessairement tous ces avantages (Ananthapadmanabhan et al, 2004). A ce jour, aucune publication scientifique n'existe pour étayer les affirmations des fabricants de savon à froid. Cependant, la graisse qui est ajoutée aux savons surgras est connue pour former une couche sur la peau, ce qui aide la peau à conserver son hydratation. Mais l'utilisation de savons surgras peut étouffer la peau et la saturer de son propre sébum!


Dans une étude clinique menée par Moldovan, 2010, les savons surgras ont montré une faible perte d'eau de la peau par rapport aux savons sans surgras. Fait intéressant, la même étude montre également que le syndet (savon sans savon) est le meilleur pour la peau en termes de capacité de rétention d'eau et de respect de la barrière cutanée.

Adapté d'Ananthapadmanabhan et al, 2004

Le graphique ci-dessus montre que le savon rend la peau sèche à court terme par rapport au savon sans savon. Il est évident que les savons affectent le mécanisme de maintien du pH de la peau. Cependant, une étude de Takagi et al., 2015 suggère que le mécanisme de maintien du pH de la peau n'est pas affecté chez les utilisateurs de savon à long terme. Néanmoins, pour les personnes à la peau sensible, il n’est pas recommandé d'utiliser un savon en raison de son potentiel d'irritation. Par exemple, une étude de Baranda et al, 2002, démontre qu'un savon à la glycérine avec un pH de 12 a un indice d'irritation cutanée plus élevé qu'un pain dermatologique.


Les ingrédients souvent utilisés dans le syndet sont le SCI (Sodium Cocoyl Isethionate) et le SLMI (Sodium Lauroyl Methyl Isethionate) tandis que l'ingrédient utilisé dans le savon est la soude (Sodium Hydroxide).


Concernant l’impact sur l’environnement de ces ingrédients, on sait que la production de soude a un effet négatif. Le SCI et le SLMI sont très similaires (voir le détail de ces molécules ci-dessous) et tous les deux dérivés de la noix de coco, à la fois anionique, douce et 100% biodégradable. Le SLMI , cependant, a un léger avantage de formulation par rapport au SCI.


Conclusion: Passer au savon sans savon est un bon choix !

Les savons ont été développés à l'origine pour laver les vêtements et la vaisselle car ils ont une puissante action nettoyante. Mais pour la peau, ils sont trop agressifs car ils nettoient trop, et fragilisent le film hydrolipidique protecteur.


Si vous êtes un utilisateur de savon depuis longtemps et si vous êtes satisfait de votre savon, vous pouvez continuer avec votre produit habituel… Mais savez-vous qu'en moyenne, les utilisateurs de savon consomment plus de crèmes hydratantes que les utilisateurs de savon sans savon? Malheureusement, cette surconsommation crée en fait plus de déchets plastiques (bouteilles en plastique de crème hydratante).


Les savons surgras semblent cependant maintenir l'hydratation de la peau en bon état, mais ils forment un film sur votre peau et ce n'est pas idéal si vous avez la peau grasse.


Pour conclure, quel que soit le type de peau, un savon sans savon avec un pH de 5,5 est le meilleur choix. Et c'est pourquoi de nombreux dermatologues et publications scientifiques recommandent l’utilisation de savon sans savon pour les bébés, les personnes à la peau sèche et/ou sensible, et les seniors (Ali and Yosipovitch, 2013; Baranda et al, 2002; Lambers et al., 2006; Schmid-Wendtner and Korting 2006).


Et vous, seriez-vous intéressé pour passer au savon sans savon? Si oui, cliquez ici.





Cliquez ici pour foire aux questions!


Utilisation et avis

Le savon sans savon de Melo Ayurveda a une très bonne tolérance cutanée. Les personnes qui ont des problèmes d'allergies cutanées ont adopté ce produit !


Les ingrédients sont naturels et 100% biodégradables.Ce savon est très agréable a utiliser, avec sa belle mousse qui se rince facilement et procure une sensation de douceur sur la peau, après la douche.

Aucune sensation de peau tendue, parfois ressentie avec les nettoyants à base de savon.


Utilisation: utilisez simplement comme une barre de savon normale sous la douche.



1,268 vues
0